Home Institut suisse Jeunesse et Médias Logo ISJM Institut suisse Jeunesse et Médias

Prix suisse Jeunesse et Médias 2009

La remise du Prix suisse Jeunesse et Médias 2009 a eu lieu le 20 novembre 2009 au Kornhausforum à Berne. Y furent couronnés l'éditeur OSL - Œuvre Suisse des Lectures pour la jeunesse -, pour le renouveau de sa collection, et l’illustratrice romande Albertine pour son album " La rumeur de Venise ".

OSL - Œuvre Suisse des Lectures pour la jeunesse

L’Œuvre Suisse des Lectures pour la Jeunesse a été créée en 1931 en tant qu’association, sous l’initiative de représentants du corps enseignant, d’autorités de l’éducation et de cercles d’utilité publique. Ses objectifs sont d’encourager la lecture en donnant le goût de l’écrit, de préparer à la lecture du livre, de développer l’imaginaire et la créativité, de transmettre des informations et de servir de tremplin pour les jeunes auteurs et illustrateurs suisses.

Son programme d’édition repose sur différents critères. Pour les premières lectures, on trouve des livres à raconter ou à lire par les petits eux-mêmes (graphie adaptée à l’âge du lecteur). Pour le degré moyen, on trouve des fictions et des aventures ou des cahiers pratiques sur différents thèèmes. Pour le degré supérieur, on trouve des cahiers pratiques ou des brochures informatives ou techniques.

Le Prix suisse Jeunesse et Médias a été attribué à OSL - Œuvre Suisse des Lectures pour la jeunesse - pour sa capacité à renouveler l’esthétique et les contenus littéraires de sa collection qui s’est ouverte aux expressions littéraires contemporaines.

Eloge par Charles Linsmayer

Albertine et son album " La rumeur de Venise

" La rumeur de Venise " est un album sans texte qui met brillamment et intelligemment en scène la propagation d’une rumeur. Remplies d’humour, les images développent une trame narrative imaginée par Germano Zullo. Le travail sur la forme est intéressant puisque cet album se présente comme une série de 12 doubles images pliées en accordéon qui, une fois dépliées, forment un panorama de 2,7 mètres. Réalisées en techniques mixtes (gouache et collages), les illustrations et le format de l’album (" leporello ") conviennent à merveille au style théâtral du récit.

Eloge par Sylvie Neeman

Plus d’information